Macron continue. Après les lois Colomb, la réforme constitutionnelle actuelle prépare la venue de Marine Le Pen. Elle n’aura rien à changer…