Résistance et vigilance

Résistance et vigilance

La France Insoumise Lens tient à souligner le caractère illégitime de l’élection du maire de Lens Sylvain Robert le dimanche 15 mars 2020.

Reprenons les chiffres : Sylvain Robert a été « élu » avec 17,54% des inscrits soit nettement moins que les 25% exigés par l’article L126 du Code électoral pour être élu au premier tour …des élections législatives. Si cette disposition du Code électoral s’appliquait aux municipales dans les communes de plus de 1000 habitants la plupart des candidats élus dimanche ne l’auraient pas été. C’est le cas de Sylvain Robert !

Il est donc difficile de voir dans ces résultats validés « l’expression de la volonté du peuple ».

Les gesticulations des supporters du maire sur le parvis de la mairie lors de l’annonce des résultats sont donc particulièrement obscènes et révèlent aux lensoises et aux lensois qui ne s’en seraient pas encore rendu compte le caractère clientéliste et  de copinage de cet entourage incapable de garder une certaine mesure républicaine mais capable par contre d’insulter le nom d’une candidate à ladite élection.

La publication par le journal Marianne de cette semaine d’un article sur le « Cora-virus du maire » participe de la nécessaire clarification du fonctionnement de ce clan au pouvoir. « A peine élu en 2014, Sylvain Robert n’a rien trouvé de mieux que de relancer le dossier de l’extension du centre commercial Cora Lens 2 : 15000m2 de plus » résultat la mort annoncée du petit commerce local. Et Marianne de conclure : « difficile désormais d’écouter les discours électoralistes du maire sur la « revitalisation du cœur de ville ». 

Il est permis de penser qu’une telle hypocrisie et un tel comportement cachent des choses plus graves. Même si nous ne sommes pas représentés au conseil municipal nous saurons pointer à chaque fois que nécessaire les procédés douteux et les décisions orientées de ce clan.   

PB

Laisser un commentaire