Pour une VRAIE politique sociale et écologique de GAUCHE à Lens, pour contrer les alliés masqués de Macron et stopper l’extrême droite,

Liste

LENS EN COMMUN 2020

Penser et agir un avenir autrement

Avec Frédéric Cotton, Nadia Majdzerczak, Pierre Boutry,

Véronique Stride, Georges Gastaud, Didier Gayant, Claude Sakwinski

Liste citoyenne ouverte, soutenue par la France insoumise (LFI),

le Parti de gauche (PG),

le Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF),

les Objecteurs de Croissance,

des militants syndicaux engagés dans les luttes, des citoyens non encartés.

Redonner du pouvoir d’achat aux lensois(e)s en recourant dès que possible aux régies et associations solidaires génératrices d’activités durables, en allant vers la gratuité du transport collectif et en réduisant les prix des cantines scolaires.

Lutter contre le non recours aux droits par la mise en place d’un guichet unique d’accès aux droits.

Engager résolument Lens dans la transition énergétique et le respect de la biodiversité en impliquant la population dans la mise en œuvre d’un  plan climat et en  mettant en cohérence sur le territoire toutes les décisions et politiques, pour passer à une politique climat-énergie globale, concertée et ambitieuse dans toutes ses dimensions.

Défendre les services publics à Lens (CHL, SNCF, EDF, Finances, Pompiers, territoriaux), refuser les délocalisations et promouvoir l’emploi productif, soutenir l’école laïque et le pôle universitaire lensois. Une vraie municipalité de gauche doit s’engager aux côtés des travailleurs pour la défense des acquis sociaux menacés, Sécu, retraites, indemnisation du chômage, logement social

Redonner vie aux différents quartiers de la ville en favorisant l’installation de commerces et de loisirs de proximité  et repenser le plan de circulation et de stationnement.

Reconstruire la piscine à l’endroit où elle était et recréer les conditions d’une vie culturelle active (cinéma, théâtre, musique  etc.).

Mettre en place  une vraie concertation avec les associationsde façon à limiter les incivilités  par les actions de persuasion et d’éducation au vivre ensemble : éducation populaire/médiation plutôt que répression.

Restaurer la souveraineté citoyenne  en organisant des votations citoyennes dont le conseil municipal s’engagerait à respecter le résultat dès lors qu’une pétition réunissant au moins 10% des habitant.e.s est constituée et en n’engageant aucun projet sans associer les habitant.e.s, depuis la conception jusqu’à la mise en œuvre.

Créer des lieux de citoyenneté, de débat et d’éducation à l’esprit critique pour les jeunes et des lieux de rencontre et de partage pour les aînés.

Prenez contact avec nous (courriel : lfilens@gmail.com)

Laisser un commentaire