Lettre ouverte à M Sylvain Robert, maire de Lens, au sujet de la piscine municipale

Monsieur le maire,

Nous avons appris par la presse la fermeture provisoire de la piscine municipale suite à la chute d’une partie du plafond du grand bassin, puis l’annonce de sa fermeture définitive sur la base d’un diagnostic complet demandé par la municipalité et le constat d’une extrême fragilité des structures béton. Vous avez déclaré « Il faudrait 8 260 000 euros pour remettre le bateau à flot, mais pour combien de temps et serait-ce suffisant à long terme ? ». La presse nous annonce qu’ « une réflexion est à l’étude pour décider de l’avenir de la piscine. Travaux ou reconstruction ? À l’horizon des Jeux Olympiques 2024, ça vaut la peine de bien étudier le dossier ».

Les jeux olympiques sont peut-être une opportunité pour obtenir des financements pour ce qui serait la piscine olympique (avec 50 mètres dûment qualifiés pour les compétitions) du bassin minier et donc de l’intercommunalité, mais avec une visibilité nationale et internationale. Il ne peut être question de reproduire le mode de financement municipal de l’équipement d’origine (seulement 78 millions d’anciens Francs financés par l’Etat sur un coût global de 620 millions d’anciens Francs) d’autant que les chiffres avancés frôlent les 40 millions d’euros.

Mais cette éventualité ne doit pas être la seule étudiée. Les Lensois ont aussi besoin d’un équipement public propre tant pour les scolaires que pour la population lensoise dans son ensemble. De plus la demande des familles évolue vers une approche ludique des sports aquatiques et il serait difficile de l’ignorer.

Quoi qu’il en soit il y a urgence et nous ne ferons pas ici de recherche de cause ayant conduit à cette situation regrettable.

Les délais de quatre ou cinq ans évoqués dans la presse et l’annonce d’une relocalisation aux environs du stade Bollaert-Delelis sont deux raisons d’inquiétude supplémentaires. Quel serait dans ces conditions l’avenir du quartier actuel de la piscine et de l’hôpital ?

La France Insoumise Lens demande que les différentes hypothèses de remplacement de « la plus belle piscine de France » inaugurée par le Docteur Ernest Schaffner en 1966 soient mises sur la table et qu’une large concertation citoyenne soit organisée dans la transparence y compris financière et ce avant toute prise de décision.

Dans l’attente de votre réponse.

Salutations Républicaines.

La  France Insoumise LENS 2020                   

Une réponse sur “Lettre ouverte à M Sylvain Robert, maire de Lens, au sujet de la piscine municipale”

Laisser un commentaire