A LENS COMME AILLEURS, il faut arrêter de SUPPRIMER DES LITS D’HÔPITAL !

Depuis des années, la « com » des autorités nationales et lensoises se félicite de la mise en place d’hôpitaux flambant neufs en minimisant le fait que, parallèlement, la politique des gouvernements successifs a consisté à supprimer des lits d’hôpital massivement tout en développant un discours peu responsable sur la médecine « ambulatoire » censée remplacer nombre de soins postopératoires. Il en ira ainsi à Lens où la construction du nouvel hôpital s’accompagnera d’une nouvelle saignée en matière de nombre de lits.

Or la crise du coronavirus prouve une fois de plus que cette politique est irresponsable. Non seulement pour le traitement des maladies ordinaires (combien de personnes mises dehors de l’hôpital après une opération, faute de lits, avec prière de se faire soigner à domicile ont éprouvé mille difficultés à cette occasion ?), mais, plus encore quand une épidémie massive se déclenche et qu’immédiatement les capacités d’hospitalisation sont débordées…

C’est avec cette politique du mensonge qu’il faut rompre en sanctionnant dimanche la fausse gauche qui, comme la droite, a avalé, au nom de la « construction » européenne néolibérale, toutes les mesures d’austérité édictées par l’UE et accompagnées par les Sarkozy, Hollande et autres Macron. La vraie gauche n’a pas à repeindre en rose bonbon la casse de la sécu et du service public hospitalier, elle doit aider les Lensois, et les personnels soignants, à RESISTER à cette politique. C’est encore plus nécessaire à Lens, où les besoins de santé publique sont énormes.

En soutenant « Lens en commun 2020 », où les colistiers de la France insoumise, du PRCF, des Objecteurs de croissance, du PG, sont syndicalistes et/ou engagés dans les luttes sociales, redonnons-nous des conseillers municipaux liés au peuple et relayant les besoins sociaux sans souci de complaire aux bien-pensants.  

Georges Gastaud et Nicole Remmery PRCF, Frédéric Cotton LFI, Pierre Boutry PG, Didier Gayant OC

Laisser un commentaire